Franchise | le 20 juillet 2021

Reconversion professionnelle : Faut-il changer de secteur ou bien de statut professionnel ?

Avec un taux de chômage de 8,1 % (INSEE) au premier trimestre 2021, la France enregistre une stabilisation. Cependant, d’autres chiffres nous révèlent que dans les Pays de la Loire un salarié sur six change de métier au cours d’une année. La pandémie du COVID-19 nous aura forcé à accélérer la transition numérique de nos métiers et par conséquent, changeant les métiers d’hier et transformant les métiers de demain. Beaucoup d’entre nous se trouvent face à cette fatidique question qui est “La reconversion professionnelle”. Mais cette question en soulève tant d’autres comme celle de son orientation professionnelle, dans quel secteur ? À quel poste ? Nous tentons de vous y répondre dans cet article.

Pourquoi se reconvertir professionnellement ?

En tenant compte du fait que nous travaillons en moyenne 43 années dans une carrière, il est tout à fait normal d’avoir envie de voir d’autres horizons. 

La principale raison d’une reconversion professionnelle est souvent motivée par un manque de motivation ou un besoin de changement. 

Stress, lassitudes, fatigue, envie d’une meilleure rémunération, absence de motivation, manque de perspectives d’évolutions, les raisons d’une envie de reconversion professionnelle peuvent être nombreuses. Quand on observe ces signes, il est nécessaire de les prendre très au sérieux car sans action de votre part, ils peuvent conduire à des situations difficiles comme un burn-out. 

Il s’agit donc d’une démarche qui vise à changer de métier ou bien de statut professionnel.

Changer de métier

Si vous avez envie de changer de carrière, la première solution choisie est bien souvent de changer de métier. En effet, 1  français sur 5 reconnaît avoir changé de métier au moins une fois dans sa carrière. 

La première solution est de changer de métier tout en continuant d’exercer sur le même secteur d’activité. C’est un choix idéal pour ceux qui aiment leur domaine mais ne s’épanouissent pas pleinement dans leur métier actuel. La plupart du temps il s’agira de gagner en compétences dans le but d’évoluer que ce soit une promotion au sein de la même entreprise ou bien intégrer un nouveau poste dans une autre entreprise. Cependant même si cela reste beaucoup plus rare, il peut s’agir de l’inverse. Dans le cas d’une surcharge de travail par exemple ou encore d’une envie de passer plus de temps avec sa famille, l’employé peut vouloir occuper un poste avec moins de responsabilités. On peut également vouloir s’orienter vers un poste à l’apparence moins prestigieuse dans une start-up afin de relever de nouveaux défis.

Cependant parfois les envies de changement sont plus grandes. La routine s’installe après avoir passé plusieurs années à réaliser le même travail au sein de la même entreprise. A terme, cela entraîne une perte de motivation. Changer de secteur d’activité révèle alors une envie d’apprendre à nouveau. Changer de secteur, c’est faire face à de nouvelles situations, de nouveaux défis. 

Pour changer de métier vous pouvez réaliser une formation professionnelle (elle doit être certifiée et reconnue sur le marché de l’emploi pour apporter une réelle valeur) mais aussi reprendre vos études pour obtenir un diplôme différent ou alors d’un niveau supérieur à celui que vous avez déjà obtenu.

Créer son entreprise

Avez-vous déjà pensé de vous lancer à votre propre compte ? Fini les horaires imposées, accédez à plus de liberté dans votre travail tout en construisant quelque chose “pour soi”.

Créer son entreprise peut être une source d’épanouissement sur de nombreux points. Plus besoin de rendre des comptes à la hiérarchie, ici le patron c’est vous ! Vous êtes aux commandes de votre entreprise et pouvez véhiculer les valeurs qui vous sont chères. De plus même si ce n’est pas le cas pour tout le monde (notamment lors des débuts), vous pourrez obtenir une rémunération supérieure voire bien supérieure à celle que vous aviez étant salarié.

Cependant, être entrepreneur demande de nombreuses qualités et compétences comme savoir gérer une structure, être un bon commercial ou encore mener une équipe. Comparé au statut de salariés, il y aura de nombreuses difficultés à gérer. Il faudra également faire des sacrifices pour mener à bien votre le succès de votre entreprise. Enfin rappelons que entreprendre n’est pas sans risque puisque près de la moitié des entreprises ne sont plus en activité 5 ans après leur création. 

Une autre solution est de se lancer en indépendant ou freelance. Ce choix est idéal pour ceux qui aiment leur métier mais désirent plus de liberté. En effet, cela permet de gérer ses horaires et vous rend extrêmement mobile puisque vous pourrez travailler n’importe où.  Il faudra cependant savoir démarcher les entreprises pour leur proposer vos services.

Mais alors faut-il changer de secteur d’activité ? Rester sur le même secteur peut vous donner un avantage considérable. Vous connaissez déjà votre métier mais également les acteurs du secteur. Vous avez même certainement un réseau de professionnels du métier. Cependant comme nous l’avons déjà évoqué, parfois rester dans le même secteur d’activité ne suffit pas à combler le besoin de changement. Exercer dans un nouveau métier est alors l’occasion de découvrir de nouveaux horizons et de s’y épanouir.

Le choix de la franchise

Rejoindre un réseau de franchise c’est faire avant tout partie d’une communauté de franchisés, d’entrepreneurs qui s’unissent pour la croissance d’un réseau et partagent leurs expériences entre eux. De nombreux aspects sont alors mutualisés, ce qui permet de faire baisser les coûts globaux comme pour l’achat de marchandises ou bien de bénéficier de budgets conséquents comme pour le marketing.

En devenant franchisé, on limite les risques liés à la création d’entreprise par l’exploitation d’un concept qui a déjà fait ses preuves mais également grâce au savoir-faire et à l’accompagnement du franchiseur tout en bénéficiant de la notoriété de l’enseigne.

En conclusion, nous pourrions dire qu’auparavant lorsque l’on décrochait son premier job c’était très souvent pour la vie. On signait un CDI et restait fidèle à la même entreprise jusqu’à la retraite. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui, les tendances se sont même largement inversées ! Désir d’épanouissement, contraintes professionnelles, les raisons d’une reconversion professionnelle peuvent être nombreuses. Mais alors comment doit-elle s’articuler ? Créer son entreprise, changer de secteur d’activité, ouvrir une franchise … Finalement il n’y a pas de réponse pré-faite, tout dépendra des envies et des objectifs de chacun !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin