Reconversion & opportunités | le 26 octobre 2022

Vous recherchez un emploi d’ingénieur ? Sortez des sentiers battus !

Selon une étude de la fédération IESF (Ingénieurs et scientifiques de France), la France compte près d’un million d’ingénieurs en 2020 ! Un métier auréolé d’un certain prestige, offrant des conditions salariales privilégiées et des perspectives d’avenir incontestables.

Les missions de l’ingénieur n’étant pas cantonnées à la sphère technique, il acquiert également des compétences de gestion, de management et de communication. Avec un tel bagage, pourquoi ne pas envisager d’embrasser le challenge de la franchise ?

Ingénieur, une image d’excellence

Une filière prestigieuse

En France, le titre d’ingénieur est protégé : les 207 universités autorisées à le délivrer sont régulièrement contrôlées par la commission des titres d’ingénieurs, qui vérifie la qualité et la performance de ces écoles au regard des compétences à acquérir.

Avec seulement 4 % de taux de chômage, cette filière est très demandée. Même les jeunes diplômés ne peineront pas à trouver un emploi dès leur sortie d’étude. Pour la quasi-totalité en CDI ou titulaires de la fonction publique, avec des postes à responsabilités, les ingénieurs gagnent 2,5 fois plus que la moyenne des Français : le salaire annuel brut médian est de 57 700 €.

Un métier aux mille visages

Si 78 % des ingénieurs interrogés se déclarent satisfaits, voire très satisfaits de leur situation professionnelle, c’est aussi grâce à la diversification des missions, qui se cachent derrière un même métier.

Déjà, un ingénieur peut travailler dans des secteurs économiques variés : l’industrie automobile, navale et ferroviaire, l’ingénierie, l’aéronautique en premier lieu, puis l’informatique et les services d’information, mais aussi dans les industries chimiques et agroalimentaires et les sociétés de conseils.

Dans ces sphères, plus de la moitié des fonctions exercées dans ce métier tourne autour de ces quatre-ci: Recherche et développement (20,4%), études-conseils et expertise (15,8%), production, exploitation (10,4%) et études, développement en système d’information (9,5%).

Ingénieur, un spécialiste adaptable

Une profession tournée vers le monde de demain

Si le métier d’ingénieur consiste en premier lieu à résoudre des problèmes technologiques concrets, il n’est pas cantonné à cette unique mission : aujourd’hui, il doit également satisfaire des tâches d’organisation, de gestion, de commercialisation, de management et de communication.

En alerte constante, il s’adapte sans cesse aux évolutions industrielles, technologiques et socio-économiques. Il doit aussi maîtriser les spécialités complémentaires à la sienne, pour coordonner des projets interdisciplinaires.

Ces multiples compétences en font rapidement un élément clé de l’entreprise – ce qui explique le faible taux de chômage. Sans oublier les milliers d’annonces pour leur recrutement, qui témoignent, elles, de l’intérêt toujours présent des entreprises pour ce profil.

Une carrière évolutive

Traditionnellement, la carrière d’un ingénieur s’articule autour de 3 temps forts :

  • À la sortie de l’école, il intègre une entreprise en tant qu’ingénieur d’application, avec une mission définie. Généralement, il est supervisé par un homologue senior, pour développer ses compétences techniques et démontrer son efficience par rapport à l’univers professionnel.
  • Après quelque temps, le poste d’ingénieur peut évoluer, pour intégrer du management d’équipe. Il doit désormais être en mesure de porter la responsabilité d’un projet, supposant l’acquisition de compétences fonctionnelles et responsabilités annexes.
  • À l’issue de quelques années, le poste d’ingénieur peut se transformer en poste de direction, conjuguant responsabilité et autonomie. Responsable d’équipe, de service, directeur d’établissement, directeur général, etc.

À noter que le type de carrière peut aussi inclure des fonctions d’enseignement, de recherche et de conseils… Tout dépend de l’orientation du projet professionnel désirée par l’ingénieur.

Ingénieur, avez-vous pensé à la franchise ?

Le même métier sous un autre statut

À l’heure des interrogations et de la redéfinition du projet professionnel, l’ingénieur dispose de nombreuses portes ouvertes devant lui : un poste à plus forte responsabilité, une reconversion pour un changement radical de métier… Pourquoi ne pas envisager la franchise ?  

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas forcément une première expérience en tant qu’entrepreneur pour envisager ce statut. Traditionnellement, le franchiseur vient épauler le franchisé, tout en lui laissant prendre les décisions et gérer son activité. Il jouit ainsi d’une certaine autonomie, tout en bénéficiant de l’expérience métier du franchiseur, qui s’appuie sur un concept déjà éprouvé…

Bon à savoir : Chez La Compagnie des Toits, un franchisé suit une formation initiale de 8 semaines, pour lui transmettre les compétences techniques et commerciales. Il profite également d’un accompagnement sur plusieurs années, pour éprouver ces points, face à la réalité du terrain.

Un profil parfait pour devenir franchisé

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’appartenir au secteur d’activité de la franchise pour franchir le pas. La plupart du temps, une appétence pour l’univers technique, combinée à des compétences commerciales et de gestion, suffisent à faire un très bon candidat à la franchise.

Bon à savoir : A La Compagnie des Toits, nos franchisés viennent d’horizons extrêmement variés comme l’univers juridique ou sportif – bien loin du monde de la toiture… Par contre, ils ont tous une belle qualité adaptative, essentielle pour entreprendre et une solide assise financière pour avancer sereinement dans cette aventure.

À titre d’illustrations – mêlant profil d’ingénieur et success-story La Compagnie des Toits – nous pouvons citer la belle aventure de Julien N., un ancien juriste, qui avait cette envie d’entreprendre, sans être seul. Nous pouvons aussi citer l’excellent démarrage de Guillaume Epis, notre ingénieur baigné dans l’univers sportif, qui a su mettre à profit les confinements de la covid-19, pour se réinventer…en franchisé La Compagnie des Toits.

Si, comme nos ingénieurs reconvertis, vous souhaitez approfondir la question et découvrir les atouts de votre profil, avec ceux de la franchise, cliquez ici ! Autrement, si vous voulez obtenir davantage de renseignements sur notre réseau, remplissez notre formulaire de contact : nous serons ravis d’échanger avec vous, sur une éventuelle collaboration !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin